Count Us In

Manger plus de légumes

Préparez un dîner savoureux ce soir.

Réduisez la quantité de viande que vous mangez dans la semaine. Prenez cette mesure et décidez comment réduire la part de viande dans votre alimentation d'une manière qui vous convient. Essayez pendant un mois pour voir comment vous vous débrouillez.

Manger plus de légumes - Calculator

Essayez
Manger plus de légumes

Combien de vos repas hebdomadaires comportent du bœuf, de l'agneau, du porc ou du poulet ?

Manger plus de légumes

Dans de nombreuses régions du monde, la quantité de viande et de produits laitiers que nous consommons est souvent supérieure aux recommandations. Réduire la quantité de viande consommée et introduire plus de légumes, de fruits, de céréales et de légumes secs dans notre alimentation est l'un des moyens les plus efficaces à notre disposition pour réduire notre impact combiné sur l'environnement.

Acheter moins de viande entraînera moins de défrichement, d'utilisation de pesticides, de production de méthane et d'émissions de gaz à effet de serre. Cela permet également d'envoyer un message aux supermarchés et aux producteurs pour leur dire que nous voulons du changement. C'est un choix simple et efficace que vous pouvez faire au quotidien.

Prenez soin de votre santé, faites des économies et réduisez vos émissions de carbone en changeant simplement de régime alimentaire.

    Steps List

    Mesures

    RÉFÉRENCES

    • Une étude récente suggère que les régimes à base de végétaux sont susceptibles d'allonger la durée de vie, car ils ont tendance à être naturellement pauvres en méthionine (acide aminé).

      A review of methionine dependency and the role of methionine restriction in cancer growth control and life-span extension, Cavuoto and Fenech (2012)

      On estime que l'agriculture est la cause d'environ 80 % de la déforestation dans le monde.

      Drivers of Deforestation and Forest Degradation: A Synthesis Report for REDD+ Policymakers, CIFOR

      Si 50 à 75 % de la population mondiale limitait sa consommation de calories et de viande, un régime alimentaire végétal pourrait constituer l'une des solutions les plus efficaces contre le changement climatique, avec un total de 64,8 à 91,5 gigatonnes d'émissions évitées.

      Plant Rich Diets, Project Drawdown

      Le méthane est un puissant gaz à effet de serre, avec un potentiel de réchauffement climatique plus de 28 fois supérieur à celui du CO2 sur 100 ans.

      Cinquième rapport du GIEC : références sur 100 ans

      Les protéines végétales sont moins chères à produire que les protéines animales. Par exemple, sur la base des prix au détail moyens aux États-Unis en 2013, le prix par gramme de protéine allait de 0,9 cent pour des lentilles sèches, 1,1 cent pour la farine de blé, 1,2 cent pour des haricots noirs secs ou 2,3 cents pour du riz blanc sec à 2,7 cents pour des œufs, 2,9 cents pour du lait, 3,1 cents pour du poulet entier frais et 4,4 cents pour du bœuf haché.

      World Resource Institute Protein Scorecard

      Remplacer les graisses saturées par des graisses non saturées réduit le risque de maladies cardiovasculaires.

      Fats and fatty acids in human nutrition: report of an expert consultation, FAO

      La quantité recommandée moyenne de protéines par adulte et par jour est de 56 g pour un homme et de 46 g pour une femme, mais la majorité consomme beaucoup plus que ce dont elle a besoin. La quantité recommandée moyenne de protéines par adulte et par jour est de 51 g. La consommation moyenne quotidienne de protéines aux États-Unis est de 83 g.

      World Resource Institute Protein Scorecard

      Quels aliments ont l'empreinte carbone la plus faible ?

      Nutrition Facts

      En prenant en compte l'ensemble de la chaîne d'approvisionnement, les émissions de gaz à effet de serre des matières premières végétales sont 10 à 50 fois inférieures à celles de la plupart des produits d'origine animale.

      Reducing food’s environmental impacts through producers and consumers, Poore and Nemecek (2018)

    • Calcul des mesures d'impact

      Pour estimer la réduction des émissions de carbone liées à l'adoption de régimes à base de végétaux, le calcul suivant a été effectué :

      (nb de repas/semaine) x (nb de personnes partageant le repas) x (semaines/mois) x (17 g de protéines/repas) x [(kg d'équivalent CO2/100 g protéines carnées) - (kg d'équivalent CO2/100 g de protéines de légumes secs)] / (conversion de 100 g en unité g) = réduction de kg d'équivalent CO2 / groupe / mois

      Pour plus de détails sur les calculs, les références et les estimations, veuillez consulter notre méthodologie.